Les nouvelles formes de tourisme

Illustration by Nina Markaryan from Ouch!

De nouvelles manières de s’évader localement se mettent en place depuis quelques années. Slow travel, micro-aventures, stages d’initiations… Découvrons ensemble ces nouvelles formes de tourisme, en limitant son impact environnemental et en se faisant plaisir !

Slow travel

Le monde tourne à une vitesse folle. Tous les jours, nous nous rendons compte que « le temps passe trop vite ». Pour certain·es, cela représente une grande source d’anxiété. Alors si on ralentissait ?

C’est de cette réflexion qu’est né le slow travel, ou « voyage lent » (tout de suite moins funky en français). Le slow travel, c’est l’art de ralentir, de prendre le temps, d’apprécier ce que l’on voit autour de nous, de s’en imprégner, de profiter de chaque paysage, de chaque personne, de chaque repas. Ça donne envie non ?

Cela passe par plusieurs choses :

  • aller à la rencontre de nouvelles personnes et de nouvelles cultures, vraiment discuter et faire connaissance.
  • utiliser des transports doux : bus, train, vélo ou tout autre transport utilisé dans les autres pays, pour réduire son empreinte environnementale et pour mieux profiter du voyage.
  • consommer local, que ce soit au marché, au restaurant, dans les boutiques ou dans les activités !
Illustration by Irina Molchanova from Ouch!

Pour voyager lentement, la meilleure solution est aussi de rester plus longtemps dans le pays ou la ville où vous séjournez. N’hésitez pas à vous tourner vers des hébergements à bas coût comme les auberges de jeunesse ou chez l’habitant directement. Vous pouvez aussi vous inscrire sur le site https://wwoof.fr/ qui vous permettra d’être hébergé·e en échange d’une aide dans une ferme ou des plantations biologiques.

Le slow travel est avant tout un état d’esprit. Respect de la nature et de l’être vivant, bienveillance, ouverture d’esprit et lâcher prise sont les mots-clefs de ce mode de vie qui s’imposera à coup sûr dans nos voyages.

Micro-aventures

Sur le même modèle que le slow travel, les micro-aventures donnent l’occasion aux voyageuses et voyageurs de ralentir, mais sur une plus petite période. D’où le nom.

Sur un week-end, ou même sur une journée si vous avez très peu de temps, découvrez un morceau de votre beau pays. Car oui, comme c’est court, le but n’est pas de voyager à l’autre bout du monde. Déjà, pour avoir le temps d’en profiter, et puis toujours dans une démarche écoresponsable, pour ne pas consommer plus que de raison en prenant l’avion pour deux jours de voyage.

La micro-aventure est une expérience. Randonnée, canoë, bivouac, promenade à vélo, les activités sont plutôt sportives et concentrées autour de la nature. C’est un véritable moyen de se ressourcer autour de chez vous, surtout si vous habitez dans une grande ville. Moi qui habite à Lyon, je peux vous dire que ça me tente bien.

Illustration by Julia from Ouch!

Le pionnier de la micro-aventure, c’est Chilowé. Ils proposent des aventures sur toute la France et pour toutes les bourses, tous les goûts et toutes les durées.

Les Others sont également très calés en micro-aventures et je dois dire en aventures tout court.

Sachez que les micro-aventures ne sont pas réservées qu’aux personnes sportives. Vous pouvez aussi faire une promenade en famille avec des ânes, préparer une chasse au trésor ou dormir à la belle étoile. L’aventure s’offre à vous !

Stages d’initiation

Faire du miel, cuisiner des plantes sauvages ou construire un poêle à bois, toutes ces expériences sont possibles dans le cadre de stages d’initiations.

L’apprentissage de nouvelles connaissances, la découverte de l’artisanat et du travail manuel sont de plus en plus prisées. Nous cherchons l’authenticité et la simplicité.
Ces activités s’allient à un mode de vie plus sain, plus tourné vers la terre et le respect de la nature.

Le site Wecandoo propose de nombreuses activités dans les grandes villes, tournées autour de l’artisanat, de dégustations et du terroir.

L’entreprise Viatao a édité un guide qui regroupe un certain nombre d’adresses écoresponsables en France, dont des stages d’initiation à la permaculture, à la construction de fours solaires ou à la préparation de produits ménagers zéro déchet et naturels.

Ces activités peuvent être aussi une bonne idée de cadeaux pour des personnes minimalistes ou au contraire des personnes qui ont déjà tout ! On gardera un souvenir plus fort d’une expérience que d’un objet.

Si vous avez envie de déconnecter, de vous rapprocher de la nature ou bien tout simplement de profiter de vos proches en vivant une expérience forte, tournez-vous vers ces nouvelles formes de tourisme. Ralentir, profiter, expérimenter, souffler sont les nouveaux mots du voyage.

Je suis rédactrice freelance spécialisée dans la culture, le tourisme et les contenus écoresponsables. Si vous souhaitez en savoir plus sur mon travail, voici mon portfolio.
N’hésitez pas à faire appel à moi pour vos projets !